20 décembre 2023
Agriculture Urbaine à la Clinique de l’Union : Bien-être du Personnel
La clinique de l’Union, établissement de soins pluridisciplinaire et acteur majeur sur son territoire poursuit sa stratégie d’innovation et de développement durable en devenant le premier acteur de la santé à proposer des fruits et légumes sur site, à prix réduits, issus de la technique la plus économe en eau et en espace : les tours aéroponiques.

Cultiver le bien-être au cœur de la clinique

La Clinique de l’Union, membre du réseau Ramsay Santé à Toulouse, a récemment franchi une étape importante vers le développement durable et le bien-être de son personnel. Elle s’est engagé dans un projet novateur d’agriculture urbaine, en partenariat avec la start-up locale Les Fermes Ionaka. La clinique a mis en place 30 colonnes (tours aéroponiques) de fruits et légumes, adoptant des pratiques agroécologiques, sans pesticide, économes en eau et favorisant les circuits courts.

Cette initiative exemplaire s’inscrit dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale, contribuant à la promotion d’une alimentation saine et durable.

Des tours aéroponiques, qu’est-ce que c’est ? 

Il s’agit de tours qui fonctionnent en système aéroponique. Concrètement, les plants de légumes, herbes aromatiques ou fleurs sont disposés dans les pots qui composent la structure verticale. Sans terre, les racines restent nues à l’intérieur de la tour et bénéficient des nutriments naturels ajoutés à l’eau qui circule en circuit fermé. Par conséquent, la captation de ces nutriments par les racines est amplifiée par l’oxygène.

Cette technique permet une maturité du produit trois fois plus rapide qu’une culture en terre. Ce concept de production permet surtout une économie d’eau à 90% voire 100% … En effet, les rejets des eaux déminéralisées pourraient être utilisés pour nos cultures.

Des récoltes saines et durables pour le personnel

Chaque semaine, la clinique récolte environ 30 kg de produits tels que des tomates, des fraises, des poivrons, du basilic, des aubergines, de la ciboulette, de la salade et des fleurs. Ces produits frais et de qualité sont ensuite mis en vente à des tarifs avantageux pour le personnel de la clinique, encourageant ainsi une alimentation saine et équilibrée au sein de la communauté hospitalière.

Un impact positif sur la qualité de vie au travail

Les recettes générées par la vente de ces produits contribue directement au financement d’actions visant à améliorer la qualité de vie au travail. Cette initiative aligne la Clinique de l’Union avec ses objectifs « Entreprise à Mission » et les engagements en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) du Groupe Ramsay Santé.

Soutien local et réduction de l’empreinte carbone 

Le choix de s’associer à une start-up locale, Les Fermes Ionaka, témoigne de l’engagement de la clinique envers le développement économique de sa région. En favorisant les circuits courts, la clinique soutient activement les acteurs locaux tout en réduisant son empreinte carbone. Cette démarche illustre la vision durable de la Clinique de l’Union, qui va au-delà de l’excellence médicale pour intégrer des initiatives concrètes en faveur de la communauté et de l’environnement. 

La ferme urbaine pourra dans un futur proche s’étendre et propose déjà à la communauté médicale de parrainer de nouvelles colonnes afin de poursuivre ce projet fédérateur, innovant et mettant la santé au cœur de la démarche.

En conclusion, la Clinique de l’Union à Toulouse, en collaboration avec Les Fermes Ionaka, démontre l’importance de l’innovation et de la responsabilité sociale dans le secteur de la santé. Ce projet d’agriculture urbaine est un pas significatif vers un mode de vie plus sain et durable pour le personnel de la clinique, tout en renforçant les liens avec la communauté locale et en respectant les valeurs fondamentales du Groupe Ramsay Santé. 

Découvrez nos autres actualités sur le thème « Les cliniques et hôpitaux privés innovent »

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Une relation rénovée

Depuis de longues semaines, les femmes et les hommes de l’hospitalisation privée étaient mobilisés pour dire avec force leur refus de toute discrimination envers leur profession. Aux côtés des médecins libéraux, nous avons conduit un mouvement qui a suscité beaucoup d’adhésion et de sympathie. Une soixantaine de personnalités ont signé dans les Echos un manifeste de soutien, et notre pétition avoisine les 80 000 signatures.

lire plus
Share This