26 juin 2024
Eco-performance et sobriété énergétique chez Elsan
Face à l’urgence climatique et à la raréfaction des ressources, le groupe Elsan définit l’éco-performance comme un pilier clé de sa politique RSE. A cet effet, il a mis en place plusieurs actions visant à réduire significativement son empreinte énergétique et carbone.

Elsan renforce son engagement envers l’éco-performance et la sobriété énergétique. 

Face à l’urgence climatique et à la raréfaction des ressources, le groupe Elsan définit l’éco-performance comme un pilier clé de sa politique RSE. A cet effet, il a mis en place plusieurs actions visant à réduire significativement son empreinte énergétique et carbone.

Des initiatives concrètes en établissement

En 2023, Elsan a réduit de 5% sa consommation d’électricité et de 7% celle de gaz par rapport à l’année précédente. Ces résultats ont été obtenus grâce à une politique de sobriété énergétique volontariste et à la conduite de travaux très concrets dans les établissements du groupe

Les établissements du groupe ont entrepris diverses actions telles que le remplacement des équipements de production de chaleur et de froid, l’isolation des réseaux d’eau chaude et des plafonds/planchers et le renouvellement de l’éclairage par des LEDs à détection de mouvement.

« Une des actions phares concerne les blocs opératoires, qui peuvent représenter jusqu’à 40% de la consommation énergétique d’une clinique. Les installations et les paramètres ont été ajustés pour diminuer au maximum les traitements d’air lorsque les blocs sont inactifs, permettant ainsi de réduire cette consommation d’énergie de 50% » indique Baptiste Carpentier, directeur RSE du groupe.

A titre d’exemple, le Centre Clinical situé près d’Angoulême, a réduit de 10% sa consommation de gaz et d’électricité en 2023 par rapport à 2022 avec des actions simples. Entre autres actions mises en place, le bâtiment de consultations subissait une élévation de sa température lors de forts ensoleillements, notamment au niveau des puits de lumière sur la toiture. Pour y remédier, une peinture d’ombrage a été appliquée sur les vitrages des puits de jour exposés au soleil et des trappes de désenfumage. La peinture d’ombrage est une peinture qui filtre la lumière pour optimiser son passage et réguler la chaleur. Grâce à cela, la température a diminué de 2 à 4 degrés à l’intérieur du bâtiment les jours de grand soleil, permettant de baisser les besoins en climatisation de l’ensemble des 70 cabinets de consultation et des 30 salles d’attente.

Des projets innovants mis en place

En partenariat avec Eveler, plateforme de gestion des énergies, Elsan pilote ses consommations d’électricité en temps réel, mesurant l’impact des actions de performance et détectant rapidement toute anomalie. Dans un contexte de raréfaction de l’eau, le groupe a également lancé des projets innovants de gestion des consommations d’eau grâce à des compteurs intelligents permettant de détecter rapidement les anomalies. Cette solution, testée sur trois sites pilotes, sera généralisée sur les sites à forte consommation.

En plus de réduire ses consommations, Elsan augmente la part des énergies renouvelables dans sa consommation globale. A titre d’exemple, le groupe privilégie le raccordement à des réseaux de chaleur ou de froid à faible empreinte carbone, utilisant souvent la biomasse comme tout ou partie de la source énergétique. À ce jour, 20 établissements bénéficient de ce mode de production.

Enfin, le groupe a initié de nombreuses études de mise en place d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de certains de ses établissements. Elles confirment un potentiel d’auto-production autour de 20 à 25%. Une expérimentation pilote est d’ores et déjà lancée à la Clinique du Sud à Carcassonne pour un démarrage opérationnel début 2025.

Christophe Musset, directeur de la transformation du groupe explique : « Depuis plusieurs années, Elsan s’inscrit pleinement dans le décret tertiaire avec l’objectif d’atteindre 40% de réduction des consommations d’ici 2030. L’ensemble des mesures prises au cours des dernières années a déjà permis une réduction d’environ 15%. Nous sommes fiers du travail accompli avec tous nos établissements et nous poursuivons nos initiatives en ce sens ».

 

Découvrez nos autres actualités sur le thème « Les cliniques et hôpitaux privés innovent »

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Après les coalitions, l’action !

Si les cartes du jeu démocratique de notre pays sont largement rebattues, il serait aujourd’hui bien hasardeux de se livrer à des pronostics, tant sur le casting que sur les orientations politiques. Je me contenterai donc à ce stade de formuler le même vœu que la semaine dernière : celui de la victoire in fine du parti de la raison et de la modération, au service de l’intérêt général.

lire plus
Share This