5 avril 2023
Elsan – Santé numérique : Une solution d’IA appliquée à l’imagerie médicale
Avec 137 établissements et 48 centres d’imagerie répartis sur l’ensemble du territoire, Elsan a généralisé l’utilisation de solutions d'intelligence artificielle...

Avec 137 établissements et 48 centres d’imagerie répartis sur l’ensemble du territoire, Elsan a généralisé l’utilisation de solutions d’intelligence artificielle au sein des services d’urgences et des services d’imagerie du groupe.

Elsan a déployé, au sein de ses services, une solution d’IA appliquée à l’imagerie médicale, développée par une plateforme permettant aux médecins et aux établissements de santé d’accéder par abonnement, sans changer d’équipement, à un bouquet d’applications basées sur les modèles les plus avancés en intelligence artificielle.

Le projet a été initié au sein de la Clinique ESQUIROL SAINT HILAIRE à Agen, avec la participation des urgentistes et des radiologues de l’établissement. L’objectif était de mettre à disposition des praticiens une solution d’intelligence artificielle pour les aider à l’interprétation des examens en traumatologie. La mise en place de la solution a permis aux médecins urgentistes de réduire de manière importante le nombre de fractures non identifiées dans les services d’urgence, en faisant passer le taux de fractures « manquées » de 18% à moins de 3%.

« Par demi-journée, on peut avoir jusqu’à 50 patients entre les radiographies, les échographies, les scanners et l’IRM pour les patients externes, ainsi que les demandes des praticiens pour les patients hospitalisés. En parallèle, nous devons prendre en charge les examens pour les patients qui viennent aux urgences de la clinique. Nous traitons toutes ces demandes au fil de l’eau et l’intelligence artificielle au travers cet outil nous permet de savoir que nous allons avoir une aide pour interpréter les images » explique Docteur Florence CHA-BANUS, radiologue à l’Imagerie médicale de la Clinique ESQUIROL SAINT HILAIRE.

Les médecins travaillant au sein des établissements du groupe peuvent ainsi accéder à plusieurs solutions d’IA directement intégrées à l’infrastructure de l’établissement et pilotées sur une plateforme sécurisée. Grâce à cette plateforme unique, les médecins urgentistes et les radiologues peuvent utiliser ces solutions axées sur la traumatologie dans le cadre de leur activité clinique quotidienne.

Toutes ces solutions permettent d’accompagner et de soutenir les médecins dans leur pratique quotidienne pour apporter une prise en charge plus efficiente pour le patient :

  • Détection précoce, mesure et diagnostic assistés par l’IA ;
  • Délais d’acquisition raccourcis, triage et priorisation ;
  • Réassurance pour le personnel médical.

Elsan travaille également avec d’autres médecins au sein d’établissements du groupe sur de nouveaux cas d’usage pertinents de l’intelligence artificielle en imagerie et en particulier grâce à la mise en œuvre de projets pilotes, par exemple dans le suivi oncologique par imagerie nucléaire ou dans l’IRM.

 

« Elsan soutient les radiologues et les médecins dans leur exercice quotidien en mettant à leur disposition des outils en intelligence artificielle validés : ils ont démontré leur impact dans leur pratique médicale au bénéfice des patients. Le groupe accompagne également les médecins en travaillant sur de futurs cas d’usage tout en ayant la garantie d’un traitement de la donnée éthique et conforme aux respects des droits de nos patients. Chaque projet est ainsi développé dans le cadre d’un pilote en partenariat avec les radiologues et déployé plus largement à l’échelle du groupe après validation par les médecins. »  Wilfried HARSIGNY, Directeur de l’Imagerie chez ELSAN.

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Après les coalitions, l’action !

Si les cartes du jeu démocratique de notre pays sont largement rebattues, il serait aujourd’hui bien hasardeux de se livrer à des pronostics, tant sur le casting que sur les orientations politiques. Je me contenterai donc à ce stade de formuler le même vœu que la semaine dernière : celui de la victoire in fine du parti de la raison et de la modération, au service de l’intérêt général.

lire plus
Share This