10 janvier 2024
Le Groupe Oc Santé s’engage à limiter le gaspillage alimentaire
6 500 kilos de fruits et légumes sauvés : ce sont les premiers chiffres de l’action menée par les établissements du groupe Oc Santé qui confirment le fort engagement de ses équipes pour faire de la lutte contre le gaspillage alimentaire un enjeu durable.

Les établissements du groupe Oc Santé s’engagent avec « Atypique » pour limiter le gaspillage alimentaire

6 500 kilos de fruits et légumes sauvés : ce sont les premiers chiffres de l’action menée par les établissements du groupe Oc Santé qui confirment le fort engagement de ses équipes pour faire de la lutte contre le gaspillage alimentaire un enjeu durable.

Six cliniques du groupe Oc Santé, dont le prestataire de restauration est la société Vitalrest, s’étaient engagées, début 2023, aux côtés de la société Atypique, un grossiste de fruits et légumes éco-responsable, pour acheter des denrées alimentaires, habituellement détruites, afin de limiter le gaspillage et offrir aux agriculteurs un complément de revenu.

Les fruits et légumes proposés par Atypique ont des défauts esthétiques ou des calibres non conventionnels. Ils sont par ailleurs certifiés d’origine française, bio ou issus d’exploitations certifiées à haute valeur environnementale.

A l’initiative du projet, c’est la clinique Bourgès, située à Castelnau-le-Lez (Hérault), qui a le plus sollicité les services du grossiste en 2023 avec plus de 2 200 kilos sauvés. La polyclinique Saint-Roch (Montpellier), la clinique La Pergola (Béziers), la clinique Clémentville (Montpellier), la clinique Les Oliviers (Gallargues-le-Montueux) et la clinique Saint-Antoine (Montarnaud) ont également participé à donner une seconde vie à ces produits. Au total, les établissements ont pu sauver 7000 kg de fruits et légumes en 2023.

Une initiative de la clinique Bourgès 

La clinique Bourgès est un pôle de référence dans le domaine de la rééducation neurologique et accueille chaque année plus de 1 000 patients pris en charge pour des pathologies aigües ou chroniques. Disposant d’un équipement technique de pointe, elle réunit une équipe pluridisciplinaire. L’établissement dispose de 107 lits en hospitalisation complète et propose également un service d’hospitalisation de jour de 60 places. Le partenariat noué avec Atypique a été grandement impulsé par l’établissement qui a sauvé plus de 2 200 kilos de denrées. 

Les engagements RSE du Groupe Oc Santé 

Conscients des transitions écologiques, énergétiques et digitales que nous traversons, le groupe Oc Santé et ses établissements ont depuis de nombreuses années intégré le développement durable au cœur de leur stratégie, de leurs organisations et de toutes leurs activités, dans le cadre de leur démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises).  

Cette volonté de contribuer aux enjeux du développement durable est indissociable de leur cœur de métier et de la manière dont sont gérés au quotidien les questions liées aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux Les engagements RSE Oc Santé reposent sur trois piliers : 

  • Environnemental : améliorer l’efficacité énergétique et le recours aux énergies renouvelables, réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver les ressources en eau, développer la mobilité durable, développer de nouvelles filières de tri des déchets, diminuer le volume des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI)…
  • Sociétal : maintenir le dialogue social, améliorer le bien-être au travail, valoriser le parcours professionnel des collaborateurs, promouvoir la diversité, développer de nouvelles filières de soins, promouvoir la bientraitance des patients et des personnes accompagnées, contribuer au développement local…
  • Economique : acheter de façon responsable, pérenniser la performance globale de la structure, contribuer au développement économique du territoire  

24 piscines, c’est la quantité d’eau qu’il a fallu pour produire les plus de 2 200 kilos de fruits et légumes sauvés par la clinique bourgès en 2023. Grâce à son action, l’établissement a permis de ne pas gaspiller cette ressource inutilement

Découvrez nos autres actualités sur le thème « Les cliniques et hôpitaux privés innovent »

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Une relation rénovée

Depuis de longues semaines, les femmes et les hommes de l’hospitalisation privée étaient mobilisés pour dire avec force leur refus de toute discrimination envers leur profession. Aux côtés des médecins libéraux, nous avons conduit un mouvement qui a suscité beaucoup d’adhésion et de sympathie. Une soixantaine de personnalités ont signé dans les Echos un manifeste de soutien, et notre pétition avoisine les 80 000 signatures.

lire plus
Share This