18 juin 2024
Ouverture d’un centre Médipsy à Niort
Ramsay Santé développe son offre de soins en santé mentale avec l’ouverture d'un nouveau centre Médipsy à Niort (79). Les centres Médipsy sont des structures d’hôpitaux de jour situés dans des zones de centre-ville sous-dotées en offre de soins psychiatrique.

Ramsay Santé renforce son offre de soins psychiatriques avec l’ouverture d’un Centre Médipsy à Niort (79) 

Ramsay Santé développe son offre de soins en santé mentale avec l’ouverture d’un nouveau centre Médipsy à Niort (79). Les centres Médipsy sont des structures d’hôpitaux de jour situés dans des zones de centre-ville sous-dotées en offre de soins psychiatrique. Le groupe a déjà ouvert deux centres de ce type à Orléans (45) et Montreuil (93) début 2024. L’ouverture de cette troisième structure s’inscrit dans la réponse à un appel à projets lancé par l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine pour le territoire de Niort. 

Le centre Médipsy de Niort peut accueillir jusqu’à 40 patients adultes, en sortie d’hospitalisation ou en première intention de soins. La structure dispose de 12 places pour des prises en charge en demi-journées. L’équipe pluridisciplinaire traite les troubles dépressifs, les troubles de la personnalité, ou encore les addictions, sans reste à charge pour les patients. 

Un besoin urgent de soins psychiatriques dans les Deux-Sèvres (79) 

Les maladies mentales et troubles psychiques touchent aujourd’hui près d’1/5 de la population française, soit 13 millions de Français 1 . En parallèle, le contexte national de pénurie de professionnels de santé mentale engendre des délais d’obtention de rendez-vous très longs pour une consultation en psychiatrie, ce qui entraîne des dégradations de l’état de santé des patients et des hospitalisations pouvant être évitées. 

Dans le département des Deux-Sèvres, 15 000 personnes souffrent de troubles psychiques2. Face à ce besoin de santé de plus en plus croissant sur le territoire, l’ARS de Nouvelle-Aquitaine a lancé un appel à projets auquel Ramsay Santé a participé et à la suite duquel une autorisation d’ouverture de centre Medipsy a été délivrée. 

« Dans un contexte de pénurie de soignants et de difficultés d’obtention de rendez-vous avec un praticien dans de courts délais, l’ouverture du centre Medipsy de Niort répond à un réel besoin d’offre de soins en santé mentale. Notre centre s’inscrit en renfort et en complémentarité de l’offre libérale existante. Par ailleurs, son emplacement en centre-ville facilite grandement l’accès aux soins au plus grand nombre », souligne Nadine Potier, directrice du Centre Médipsy de Niort. 

Les Centres Médipsy ont d’une part vocation à poursuivre l’accompagnement des patients à la suite d’une hospitalisation, et de l’autre, à prendre en charge des patients en première intention. Les délais d’obtention d’un rendez-vous y sont relativement courts (une quinzaine de jours) sur courrier d’un médecin traitant ou d’un psychiatre. 

Un programme de soins personnalisé sans reste à charge pour les patients 

Le centre Médipsy de Niort peut accueillir 40 patients par jour et dispose de 12 places pour des prises en charge en demi-journées. Il reçoit les adultes pour des troubles dépressifs, anxieux, mais également des personnes atteintes de stress post-traumatique, ou de troubles addictifs. Le programme de soins débute par un entretien avec le psychiatre coordinateur. La prise en charge se poursuit avec une équipe pluridisciplinaire composée d’une infirmière et d’une psychologue. 

Le patient bénéficie ensuite d’un parcours de soins en format groupal dans un cadre favorisant la sécurité et la bienveillance. Des séances individuelles avec les psychiatres, psychologues et infirmiers sont également organisées, de façon à approfondir et à cibler certains aspects abordés lors des séances de groupes. 

Afin d’accompagner les patients dans la gestion de leurs émotions, la réduction du stress ou le développement de l’estime de soi, le centre Médipsy de Niort est équipé de diverses installations, telles qu’une cuisine thérapeutique, une salle d’art-thérapie, et une pièce de convivialité. 

L’établissement souhaite également introduire des technologies innovantes telles que la résonance trans-magnétique fonctionnelle, une technique permettant de diminuer les traitements médicamenteux contre la dépression. Le parcours de soins intègre également un travail sur la flexibilité mentale et la prévention de la rechute. 

1 Source : OMS 

2 Source : Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (UNAFAM) des Deux-Sèvres 

 

Découvrez nos autres actualités sur le thème « Les cliniques et hôpitaux privés innovent »

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Après les coalitions, l’action !

Si les cartes du jeu démocratique de notre pays sont largement rebattues, il serait aujourd’hui bien hasardeux de se livrer à des pronostics, tant sur le casting que sur les orientations politiques. Je me contenterai donc à ce stade de formuler le même vœu que la semaine dernière : celui de la victoire in fine du parti de la raison et de la modération, au service de l’intérêt général.

lire plus
Share This