9 février 2024
Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Un nouveau ministre, des défis impérieux
Après une longue attente, nous pouvons à présent saluer l’arrivée de Frédéric Valletoux en tant que ministre délégué à la Santé. Celui qui était il n’y a pas si longtemps, le président de la Fédération Hospitalière de France, sait parfaitement les alarmes et les urgences de notre système de santé, qu’il convient de prendre à bras-le-corps.

Après une longue attente, nous pouvons à présent saluer l’arrivée de Frédéric Valletoux en tant que ministre délégué à la Santé. Celui qui était il n’y a pas si longtemps, le président de la Fédération Hospitalière de France, sait parfaitement les alarmes et les urgences de notre système de santé, qu’il convient de prendre à bras-le-corps.

Dans un passé récent ou plus éloigné, nous avons œuvré aux côtés de la FHF, sur des enjeux majeurs qui nous rassemblent. Nous nous sommes battus pour des financements à la hauteur de nos missions de soin. Nous avons signé un Protocole de pluriannualité, démarche innovante et engageante qui doit être relancée au plus vite. Nous avons prôné une loi de programmation en santé, qui soit le support d’une vision de long terme des priorités de santé publique.

Tous ces engagements, toutes ces ambitions, doivent trouver à présent leur plein accomplissement dans l’action ministérielle de Frédéric Valletoux, aux côtés de Catherine Vautrin que nous avons rencontrée hier. Nous lui avons exprimé à quel point le monde de la santé a besoin d’être accompagné et soutenu, dans un contexte où l’inflation impacte lourdement les établissements de santé.

En tant que député, Frédéric Valletoux a aussi porté une loi qui privilégie la confiance envers les acteurs de terrain pour mettre en place les meilleures organisations au service de l’accès aux soins, considérant qu’on avait « poussé trop loin la bureaucratisation et l’approche normative dans notre système de santé ». Nous comptons donc sur notre nouveau ministre pour rester fidèle à cet esprit de confiance également distribué entre acteurs publics et acteurs privés, et pour remédier, dans un souci évident de justice, aux discriminations qui touchent les professionnels de santé du secteur privé.

« Si on veut vraiment que ce système se réforme, il faut des décisions volontaristes et courageuses », a déclaré récemment Frédéric Valletoux. Je partage cette nécessité, et me permets de suggérer à notre ministre deux décisions prioritaires dans cet esprit : une prochaine campagne tarifaire avec des moyens à la hauteur des enjeux de santé ; et la mise en œuvre du Service Public de Santé, pour que nous soyons enfin tous réunis au service des Français et de leur santé.

                                                                                                                         Lamine Gharbi

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Un jour sans fin

Comme dans le célèbre film « Un jour sans fin », les acteurs de santé ont l’impression de revivre inlassablement le même scénario : depuis un an, nous avons multiplié les signaux d’alarme, notamment au regard des conséquences de l’inflation sur la soutenabilité financière des établissements de santé. Tout ce que nous avions anticipé s’est réalisé, et a même dépassé nos craintes : une étude sectorielle étayée montre qu’en l’état, 53% des cliniques et hôpitaux privés seront en déficit en 2024, avec une capacité d’investissement réduite de 75%…

lire plus

Un centre de chirurgie ambulatoire autonome

Pilier du groupe GBNA Santé, la Clinique d’Arcachon a inauguré en janvier, CapDune, son nouveau Centre de chirurgie ambulatoire autonome au sein du Pôle de Santé d’Arcachon. Marquant le paysage médical du territoire, cet événement majeur symbolise l’engagement continu du groupe envers l’innovation et l’excellence pour des soins de santé de proximité.
Cette inauguration a rassemblé les acteurs impliqués de son écosystème : personnel soignant et administratif de la Clinique et du Pôle de Santé, direction générale et directions des autres établissements du groupe, praticiens, partenaires, élus et autorité de tutelle.

lire plus
Share This