16 avril 2024
Défendons l’accès aux soins !
Rejoignez le mouvement et signez la pétition en bas de cette page.

Défendons, ensemble, l’accès aux soins partout en France

Chère patiente, cher patient,
Aujourd’hui, nous nous adressons à vous avec une urgence capitale pour la préservation de votre système de santé.

En effet, le Gouvernement a porté un coup sévère à l’hospitalisation privée en refusant de donner aux cliniques et hôpitaux privés les moyens d’accomplir leurs missions pour 2024, malgré une inflation record qui frappe le secteur.

Ces annonces actent de façon assumée un soutien clairement différencié entre le secteur hospitalier public et le secteur hospitalier privé, marquant une discrimination forte envers ce dernier. Elles actent également une injustice forte envers les personnels soignants du secteur privé, en l’absence de financements contribuant aux revalorisations salariales.

Pénaliser l’hospitalisation privée qui prend en charge 35 % de l’activité hospitalière en France pour 18 % des dépenses publiques, c’est pénaliser l’ensemble du système de santé et porter préjudice à tous. C’est aussi mettre en danger les établissements de santé qui assument désormais plus de la moitié de la chirurgie en France, 40 % du traitement du cancer, 41 % des soins médicaux et de réadaptation, 30 % de la psychiatrie…

Le Gouvernement doit ouvrir les yeux, car en affaiblissant l’hospitalisation privée et la médecine libérale, c’est tout le système de santé et les coopérations public-privé indispensables sur les territoires qu’il affaiblit. Les premiers à subir les conséquences de cette injustice seront les 9 millions de patients qui, dans toute la France, font confiance à l’hospitalisation privée pour les soigner en proximité.

Ensemble, faisons entendre notre voix et défendons notre droit à des soins de qualité, accessibles à tous et partout sur le territoire.

Merci de votre soutien !

Vous serez peut-etre intéressé aussi par :

Édito de Lamine Gharbi (Président de la FHP) – Une relation rénovée

Depuis de longues semaines, les femmes et les hommes de l’hospitalisation privée étaient mobilisés pour dire avec force leur refus de toute discrimination envers leur profession. Aux côtés des médecins libéraux, nous avons conduit un mouvement qui a suscité beaucoup d’adhésion et de sympathie. Une soixantaine de personnalités ont signé dans les Echos un manifeste de soutien, et notre pétition avoisine les 80 000 signatures.

lire plus
Share This